30/06/2009

Jouer à la Playstation sous linux… avec sa manette Dualshock !

play-logoLes vacances approchent, et tous les geeks cherchent à rassembler tout le matériel nécessaire à leur survie.

Mais comme la survie n’est pas suffisante, et qu’on veut tout de même passer de bonnes vacances, il faut aussi embarquer de quoi meubler les soirées: DVDs, livres, musique, laptop, Playstation…

Oh mon dieu, la Playstation ne rentre pas dans la valise !!

To Play or not to Play…Station !

Je sais que l’idée d’emporter sa Playstation en vacances semble farfelue, mais j’aimerais savoir combien d’entre-vous —possesseurs d’une console— peuvent affirmer que cette idée ne leur a jamais traversé l’esprit, et qu’ils n’ont pas eu de pincement au coeur en se disant que ce n’est pas très sérieux comme idée…

Pour l’avoir fait, je peux vous dire que cela comporte toute une série d’inconvénients, allant de la place perdue dans les bagages, aux complications de branchements aux téléviseurs trouvés sur place. Mais il n’y a rien à faire, la laisser derrière soi est toujours une épreuve.

Si comme moi vous considérez qu’aucun jeu PS2, PS3, Xbox, PC ou autre n’aura jamais le charme des jeux PSX ayant bercé votre enfance, et que votre console est une pièce de musée qui doit rester à l’abris de tout danger, j’ai peut-être la solution à vos tourments.

J’émule, tu émules, il émule, nous jouons !

La solution, vous l’aurez deviné, est d’émuler la console depuis son ordinateur.
Pour les néophytes, l’émulation est un procédé permettant de reproduire le comportement d’une plateforme, sur une autre plateforme ! Dans notre cas, faire en sorte que notre ordinateur se comporte come une Playstation. C’est bien moins compliqué que ça en a l’air, grâce à des applications appelées «émulateurs», qui sont prévues pour ça.

Contrairement à la légende urbaine qui dit qu’on ne peut pas jouer sur Gnu/Linux, ce système permet de jouer à des jeux GameBoy, Atari, MasterSystem, MegaDrive, Playstation et d’autres !
Même si cette multitude de consoles n’est pas l’object de cet arcicle, je vous recomande cette liste d’émulateurs de consoles très diverses, disponibles sous Gnu/Linux.

Après plusieurs dixaines d’heures de tests très agréables avec des jeux comme Final Fantasy VII, Metal Gear Solid ou encore Wip3out, mon choix s’est porté sur l’émulateur propriétaire pSX (dans le layman Roslin, pour Gentoo)
pcsxIl existe aussi un très bon émulateur libre nommé pcsx, mais il ne compile pas sur un système Gentoo x86_64 pour l’instant, et mes brefs tests sur ma machine Ubuntu ont révélé quelques points faibles et/ou disfonctinnements.

pSX est capable d’émuler à peu près tous les jeux sortis pour la Playstation (première du nom), est très flexible et facile d’emploi. Tout ce dont il a besoin pour fonctionner c’est un jeu, et un «bios» Playstation. Pour des raisons légales, ce fichier bios ne sera pas linké sur cet article, mais si vous possédez la console, vous pouvez et n’aurez aucun mal à trouver ce fichier sur internet.

Oui, je sais, ça m'a fait le même effet.

Oui, je sais, ça m'a fait le même effet.


Il suffit d’insérer simplement le CD de votre jeux Playstation dans votre ordinateur, et pSX (comme tous les autres émulateurs Playstation) sera capable de le reconnaitre et de le lancer, mais en plus, si vous avez également peur d’emporter vos précieux jeux originaux, il peut également fonctionner avec une copie de ces CD, voir même avec une image du CD obtenue avec un logiciel de gravure (aux formats ex: ISO, CUE, etc).
Si vous n’arrivez vraiment pas à créer cette image, sachez qu’en cherchant un peu sur la toile, on peut aisément trouver tous les jeux sortis de cette console disponibles en téléchargement gratuit (illégal si vous ne possédez pas la copie originale!)

Le must du must : y jouer avec votre manette Dualshock.

Non, vous ne rêvez pas: c’est possible, grace à la magie de l’USB !
Il faudra par contre vous y prendre un peu à l’avance car ceci nécessite l’acquisition d’un adaptateur USB, qui coûte cependant rarement plus de 10€, et est extrêmement facile à trouver sur ebay.

Les avantages sont énormes : vous pourrez brancher jusqu’à quatre manettes Playstation, celles-ci sont parfaitement supportée par la plupart des émulateurs, et, comble de tout: la fonction Rumble (vibration) des manettes fonctionne comme un charme, vous permettant de retrouver toutes les sensations de vos jeux préférés, dans les oindres détails !

Réalisé sans trucages, ni Windows.

Réalisé sans trucages, ni Windows.

Sous Ubuntu, le noyau Linux est déjà compilé avec le support complet de ces manettes, il suffit donc de brancher la manette, et elle sera directement reconnue !
Sous Gentoo en revanche, il faudra s’assurer que votre noyeau comporte les éléments suivants :

Device Drivers  --->
   Input device support  --->
      {M}   Support for memoryless force-feedback devices
      <m>   Joystick interface
   [*] HID Devices  --->
      </m><m>   USB Human Interface Device (full HID) support
         </m><m> Pantherlord devices support
         [*]   Pantherlord force feedback support
   [*] USB support  --->
      </m><m>   PlayStation 2 Trance Vibrator driver support</m>

Pour les jeux capricieux qui ne fonctionnent pas avec des manettes analog comme la DualShock (ex : FFVII), pSX permet de faire passer votre manette pour n’importe quelle autre manette PSX, et de faire la conversion, comme le fait votre vraie console, mais en mieux car vous pourrez même y brancher une manette PS2 ! (PS3 aussi mais je ne l’ai pas testé)
Il est bien évidemment envisageable de faire de même avec n’importe quel Joystick ou manette USB.

Conclusion

Voilà, votre laptop est désormais capable de remplir toutes les fonctions de votre Playstation, et vous êtes parés à partir en vacances avec vos jeux préférés, et votre manette de jeu préférée (probablement une des meilleures manettes de console jamais conçue!)
Votre console reste bien au chaud et à l’abri chez vous, et vous êtes prêts pour de longues nuits de nostalgie intense…

N’oubliez cependant pas de sortir un peu et de profiter de votre destination de voyage un minimum :p

Bonnes vacances à tous !

(et pour ceux qui pensent pouvoir résister à l’appel de leur vieil ami : FFVII, voici une petite vidéo qui devrait leur rappeller le contraire. Sans rancunes 😉 )

À l’attention des gentooistes en x86_64 !

La vie est dure quand on est en 64bits, et si pcsx refuse totalement de compiler pour le moment, pSX n’est pas beaucoup plus conciliant.

En effet, ce logiciel nécessite une série de bibliothèques 32bits absentes dans portage, et en l’absence de port 64bits, on ne peut malheureusement pas s’en passer…
La solution ? Elle ne va pas vous plaire: récupérer manuellement les fichiers chez un ami en 32bits, ou sur le site des ebuilds gentoo, voire des .deb ubuntu (ça reviens au même), puis les copier dans le répertoire /usr/lib32.

Pour vous éviter de refaire les manipulations répétitives que j’ai déjà faites, je vous ait créé un tarball contenant tous les fichiers nécessaires.
Pour ce faire, décompressez l’archive:

$ tar -xzvf pSX_lib32.tar.gz

Ensuite, copiez les fichiers en reproduisant pour chaque répertoire la maneuvre suivante :

$ cd _répertoire_
# cp * /usr/lib32

Une fois cela fait, pSX devrait fonctionner correctement :)

Liens Utiles

  1. | #1

    Je confirme que ça fonctionne avec les manettes de PS3
    C’est plus simple car elles ont directement un port USB.

  2. | #2

    ha au faite vous pouvez me remercier les possésseur d’amd64 pour le tarball sans moi vous n’auriez rien eu du tout :)

  3. Barul
    | #3

    Extrêmement intéressant ça !
    Juste pour savoir, est-ce que quelqu’un aurait déjà essayé l’émulateur sur un Archlinux x86_64 ?

  4. Barul
    | #4

    Bon, mon commentaire précédent est inutile, ça fonctionne du tonnerre sous Arch aussi. J’ai plus qu’à me trouver une manette de PS1 et le bonheur sera complet :)

  5. kenalex13
    | #5

    Cela ne marche uniquement que pour la PS1? par pour les jeux de ps3 ?

  1. | #1